Tout savoir sur l'Arthrose du Genou : causes, diagnostic, traitements

Si l'âge est un facteur de risque majeur pour l'arthrose du genou, les jeunes peuvent également en être atteints. Pour certaines personnes, elle peut être héréditaire. Pour d'autres, la gonarthrose peut résulter d'une blessure ou d'une infection, voire d'un excès de poids. Voici les réponses à vos questions sur l'arthrose du genou, notamment sur la manière dont elle est traitée et sur ce que vous pouvez faire à la maison pour atténuer la douleur.

Qu'est-ce que l'arthrose ?

L'arthrose, communément appelée arthrite d'usure, est une affection dans laquelle le coussin naturel entre les articulations - le cartilage - s'use. Lorsque cela se produit, les os des articulations frottent plus étroitement les uns contre les autres, ce qui réduit les avantages du cartilage en matière d'absorption des chocs. Le frottement entraîne des douleurs, des gonflements, des raideurs, une diminution de la capacité de mouvement et, parfois, la formation d'éperons osseux.

Qui est atteint d'arthrose du genou ?

L'arthrose du genou est le type d'arthrose le plus courant (cela concerne 15% des plus de 45 ans). Bien qu'elle puisse survenir même chez les jeunes, le risque de développer de l'arthrose augmente après 45 ans. Selon des statistiques de l'INSERM, plus de 9 millions de personnes en France souffrent d'arthrose, le genou étant l'une des zones les plus fréquemment touchées. Les femmes sont plus susceptibles d'être atteintes d'arthrose que les hommes.

Gonarthrose

Quelles sont les causes de la gonarthrose ?

La cause la plus fréquente de l'arthrose du genou est l'âge. Presque tout le monde finira par souffrir d'un certain degré d'arthrose. Cependant, plusieurs facteurs augmentent le risque de développer une arthrite importante à un âge plus précoce.

  • l'âge : la capacité du cartilage à guérir diminue avec l'âge.
  • le poids : le poids augmente la pression sur toutes les articulations, en particulier les genoux. Chaque kilo de poids que vous prenez ajoute 3 kilogrammes de poids supplémentaire sur vos genoux.
  • l'hérédité : cela inclut les mutations génétiques qui pourraient rendre une personne plus susceptible de développer une arthrose du genou. Elle peut également être due à des anomalies héréditaires dans la forme des os qui entourent l'articulation du genou.
  • le genre : les femmes âgées de 55 ans et plus sont plus susceptibles que les hommes de développer une gonarthrose.
  • traumatismes liés au stress répétitif : elles résultent généralement du type d'emploi occupé par une personne. Les personnes qui exercent certaines professions comportant beaucoup d'activités susceptibles de solliciter l'articulation, comme s'agenouiller, s'accroupir ou soulever des poids lourds (25 kg ou plus), sont plus susceptibles de développer de l'arthrose du genou en raison de la pression constante exercée sur l'articulation.
  • le sport : les athlètes qui pratiquent le football, le tennis ou la course de longue distance peuvent être plus exposés au risque de développer une arthrose du genou. Cela signifie que les athlètes doivent prendre des précautions pour éviter les blessures. Cependant, il est important de noter que la pratique régulière d'un exercice modéré renforce les articulations et peut diminuer le risque d'arthrose. En fait, la faiblesse des muscles autour du genou peut conduire à l'arthrose.
  • autres maladies : les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde, le deuxième type d'arthrite le plus courant, sont également plus susceptibles de développer de l'arthrose. Les personnes souffrant de certains troubles métaboliques, tels qu'une surcharge en fer ou un excès d'hormone de croissance, courent également un risque plus élevé d'arthrose.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes de l'arthrose du genou peuvent comprendre :

  • une douleur qui augmente lorsque vous êtes actif, mais qui s'atténue un peu avec le repos
  • gonflement
  • sensation de chaleur dans l'articulation
  • une raideur au niveau du genou, surtout le matin ou lorsque vous êtes assis depuis un certain temps
  • diminution de la mobilité du genou, rendant difficile la montée et la descente de chaises ou de voitures, l'utilisation des escaliers ou la marche
  • le craquement (que l'on entend lorsque le genou bouge)

Comment diagnostiquer l'arthrose du genou ?

Le diagnostic de l'arthrose du genou commence par un examen physique effectué par votre médecin. Votre médecin prendra également connaissance de vos antécédents médicaux et notera les symptômes éventuels. Veillez à noter ce qui aggrave ou atténue la douleur pour aider votre médecin à déterminer si l'arthrose, ou quelque chose d'autre, peut être à l'origine de votre douleur. Renseignez-vous également pour savoir si un autre membre de votre famille souffre d'arthrite.

Votre médecin peut ordonner des tests supplémentaires, notamment :

  • les radiographies, qui peuvent montrer des lésions des os et du cartilage ainsi que la présence d'éperons osseux
  • les scanners d'imagerie par résonance magnétique (IRM)

Radiographie Arthrose Genoux Gonarthrose

Des examens IRM peuvent être demandés lorsque les rayons X ne donnent pas de raison claire pour la douleur articulaire ou lorsque les rayons X suggèrent que d'autres types de tissus articulaires pourraient être endommagés. Les médecins peuvent utiliser des analyses de sang pour exclure d'autres conditions qui pourraient être à l'origine de la douleur, comme la polyarthrite rhumatoïde, un type d'arthrite différent causé par un trouble du système immunitaire.

Quels traitements existent ?

Les principaux objectifs du traitement de l'arthrose du genou sont de soulager la douleur et rétablir la mobilité. Il n'existe pas de traitement miracle pour soigner l'arthrose du genou. En revanche, il existe plusieurs solutions pour obtenir un soulagement avec des traitements naturels. Cela comprend généralement une combinaison des éléments suivants :

Perte de poids

Perdre ne serait-ce qu'une petite quantité de poids, si nécessaire, peut réduire considérablement la douleur au genou due à l'arthrose.

Exercice physique

Le renforcement des muscles autour du genou rend l'articulation plus stable et diminue la douleur. Les exercices d'étirement aident à garder l'articulation du genou mobile et flexible.

Analgésiques et anti-inflammatoires

Il s'agit notamment de médicaments en vente libre comme le paracétamol (Doliprane) ou l'ibuprofène (Advil) par exemple. Ne prenez pas de médicaments en vente libre pendant plus de 10 jours sans consulter votre médecin. Une prise prolongée augmente les risques d'effets secondaires. Si les médicaments en vente libre n'apportent pas de soulagement, votre médecin peut vous prescrire un anti-inflammatoire ou un autre médicament pour aider à soulager la douleur.

Injections de corticoïdes ou d'acide hyaluronique dans le genou

Les corticoïdes sont de puissants anti-inflammatoires. L'acide hyaluronique est normalement présent dans les articulations sous forme de fluide lubrifiant.

Thérapies alternatives

Parmi les thérapies alternatives qui peuvent être efficaces figurent les crèmes topiques à base de capsaïcine, l'acupuncture ou les suppléments, notamment la glucosamine et la chondroïtine.

Appareils orthopédiques

Il existe deux types d'appareils orthopédiques : les appareils de décharge, qui enlèvent le poids du côté du genou affecté par l'arthrite ; et les appareils de soutien, qui fournissent un soutien pour l'ensemble du genou.

Physiothérapie et ergothérapie

Si vous avez des difficultés dans vos activités quotidiennes, la physiothérapie ou l'ergothérapie peuvent vous aider. Les physiothérapeutes vous apprennent à renforcer vos muscles et à accroître la souplesse de vos articulations. Les ergothérapeutes vous apprennent à effectuer des activités quotidiennes régulières, telles que les travaux ménagers, avec moins de douleur.

Chirurgie

Lorsque les autres traitements ne fonctionnent pas, la chirurgie est une bonne option.

Douleur Genou Arthrose

Quelles chirurgies pour traiter l'arthrose du genou ?

Si votre médecin veut traiter l'arthrose du genou par la chirurgie, les options sont : l'arthroscopie, l'ostéotomie et l'arthroplastie.

Arthroscopie

L'arthroscopie utilise un petit télescope (arthroscope) et d'autres petits instruments. L'opération est réalisée par de petites incisions. Le chirurgien utilise l'arthroscope pour voir dans l'espace articulaire. Une fois sur place, le chirurgien peut retirer le cartilage endommagé ou les particules libres, nettoyer la surface de l'os et réparer d'autres types de tissus si ces dommages sont découverts. Cette procédure est souvent utilisée sur des patients plus jeunes (55 ans et moins) afin de retarder une intervention chirurgicale plus sérieuse.

Ostéotomie

Une ostéotomie est une procédure qui vise à améliorer l'alignement du genou en modifiant la forme des os. Ce type de chirurgie peut être recommandé si vous avez des dommages principalement dans une zone du genou. Elle peut également être recommandée si vous vous êtes cassé le genou et qu'il n'a pas bien cicatrisé. Une ostéotomie n'est pas permanente, et une autre intervention chirurgicale peut s'avérer nécessaire par la suite.

Arthroplastie

La chirurgie de remplacement des articulations, ou arthroplastie, est une procédure chirurgicale au cours de laquelle les articulations sont remplacées par des pièces artificielles en métal ou en plastique. Le remplacement peut concerner un côté du genou ou le genou tout entier. L'arthroplastie est généralement réservée aux personnes de plus de 50 ans souffrant d'arthrose grave. L'opération peut devoir être répétée plus tard si la prothèse articulaire s'use après plusieurs années. Mais avec les progrès modernes, la plupart des nouvelles articulations dureront plus de 20 ans. L'opération comporte des risques, mais les résultats sont généralement très bons.

Aller plus loin : soulager la gêne et la douleur en dormant

De nombreuses personnes touchées par l'arthrose du genou souffrent de gêne la nuit, avant ou pendant leur sommeil. Le simple fait d'avoir les genoux collés peut devenir très douloureux pour les cas d'arthrose avancée. Dans le but de soulager ces personnes, nous avons développé un coussin genoux qui permet de séparer les deux genoux, grâce à sa mousse à mémoire de forme confortable et dense. 

Il s'agit d'un coussin orthopédique spécialement conçu pour ne plus ressentir cette gêne en ayant les genoux collés. Les bienfaits de notre coussin ne se limitent pas à cela, car vous remarquerez également un meilleur alignement de la colonne vertébrale en l'utilisant. Cela contribuera à réduire les tensions dans le bas du dos, les hanches et les genoux. Que vous ayez une prothèse de genou ou non, notre coussin pour genoux vous soulagera.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre coussin orthopédique pour genoux ? 

N'hésitez pas à consulter les avis de nos clients qui l'ont déjà utilisé, ils sont nombreux à souffrir de gonarthrose et ont ressenti une amélioration de leur état pendant leur sommeil.

De plus, profitez en ce moment de notre ebook offert pour tout achat de produit sur notre site.

RelaxGenoux™ - Coussin Orthopédique

29,99 EUR 59,99 EUR
Vous économisez 30,00 EUR (50 %)
Quantité
Nos Partenaires
Checkout Secure
  • Une Réduction est disponible !

  • Livraison Gratuite
  • 30 jours Satisfait ou Remboursé
  • Service Client Français
Avis Clients

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré